Citation du moment

'Abd Allah Ibn 'Isâ (rahimahu Llâh) a dit : "Cette Communauté ne cessera d'être dans le bien tant qu'elle enseignera à ses enfants le Coran. [Al-`Iyâl (1/480)]
dimanche 6 mai 2018

Rappel + résultat concours ))

As-Salamu 'Alaykoum wa rahmatu Llahi wa barakatuh

La gagnante du concours en partenariat avec Tartib est : Sara L. !! (je te contacte par mail de suite in sha allah) et pour les autres une petite surprise vous attend biidhniLlah, barakaLlahu fikunna aux participantes.

Voici un petit rappel sur le jeûne tiré de l'explication de sheykh AbdAllah al-Bassam de Boulough al-maram d'al Hafidh ibn Hajar al 'Asqalani, vous y trouverez les réponses aux questions du concours ^^ (voir ce qui est souligné et en gras)




Livre du jeûne
Introduction :


  • Dans la langue, As-Siyâm désigne la simple abstention, ainsi on dit de celui qui garde le silence qu'il est Sâ'im, car il s'abstient de parler, de la même manière Maryam dit : {J'ai voué au Miséricordieux un vœu de silence (sawm)}  (sens du verset 26 de sourate maryam).

  • Dans la terminologie religieuse, As-Siyâm désigne l'abstention d'un individu particulier, motivée par une intention, de choses déterminées, en un temps spécifique. [ou encore : l'adoration d'Allah en s'abstenant de tout ce qui rompt le jeûne, du lever au coucher du soleil.] (cf : fath Dhî-l-Jalâl wa-l-ikrâm 7/6)


Le jeûne du mois de Ramadan a été imposé au mois de Sha`bân de l'an deux de l'hégire, ainsi les savants sont unanimes pour dire que le prophète (sallallahu 'alayhi wa salam) a jeûné neuf mois de Ramadan. Le jeûne du mois de Ramadan est un des piliers de l'islam, et une de ses grandes impositions, comme cela est indiqué par le Coran, la Sunna et l'unanimité des savants. Allah (azza wa jall) dit : {Ô vous les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, afin que vous atteigniez la piété" (sens du verset 183 de sourate al baqarah).
Le prophète (sallallahu 'alahi wa salam) dit : "L'islam est basé sur cinq piliers - et il mentionna- le jeûne du mois de ramadan" [rapporté par al Bukhari (8) et Muslim (16)]. Les hadiths concernant son imposition sont très nombreux, et les musulmans sont unanimes pour dire que celui qui renie son obligation est mécréant.
Quant aux mérites du jeûne, ils sont mentionnés dans de très nombreux hadiths, parmi lesquels : "Toutes les œuvres du fils d'Adam sont pour lui, sauf le jeûne car il M'appartient, et c'est Moi qui le récompenserait." [Al-Bukhari (1904) et Muslim (1151)]
Le jeûne comporte de nombreux secrets et sagesses, parmi lesquels :
1- Il compte parmi les plus grands actes d'obéissance, car il est un secret entre le serviteur et son Seigneur, et c'est là le summum dans le respect du dépôt.
2- Il permet de se parer du mérite de la patience, car il réunit les trois formes de patience : la patience dans l'obéissance à Allah, la patience dans l'abstention de toute désobéissance à Allah, et la patience sur les décrets douloureux d'Allah.
3- Il est une expérience de la privation et de la faim qui rappel au serviteur les bienfaits continus d'Allah sur lui, ainsi que ses frères pauvres qui vivent cette privation tout au long de l'année.
4- Il comporte des bienfaits pour la santé du corps, le jeûne est un repos accordé à l'appareil digestif, un temps pendant lequel il cesse d'être rempli et ainsi il reprend force et vitalité.
Le jeûne est donc une adoration éminente qui regroupe toutes les caractéristiques du bien, et éloigne toutes les caractéristiques du mal, et c'est la raison pour laquelle Allah (subhanahu wa taala) l'a prescrit aux communautés précédentes : {Ô vous les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, afin que vous atteigniez la piété} (sens du verset 183 de sourate al baqarah) [...]
-> Retranscrit du livre traduit par les éditions Tawbah


1 commentaire: